Nouvelle arnaque aux mails

arnaques aux mails CCI Nievre

Chaque jour, lorsque vous consultez votre boîte mail, prenez-vous du temps pour vérifier qui vous écrit ? Les malfaiteurs partent du principe que vous n’avez pas de temps, que vous allez lire en diagonale. Vigilance, ils sont malins et vous envoient sans scrupules des mails avec des liens pirates. Voici le cas concret d’un chef d’entreprise à qui il aurait pu arriver une mauvaise aventure.

Contexte

Un chef d’entreprise implanté dans la région Bourgogne Franche Comté a reçu un mail suspect utilisant le logo, le nom et les coordonnées de son hébergeur de site web.

Ce mail était presque correctement rédigé, il concernait le renouvellement de son nom de domaine et était accompagné d’un lien hypertexte. Ce chef d’entreprise était invité à remplir un formulaire de paiement manuel, un cas classique du quotidien lorsque l’on travaille avec des prestataires de service.
Plusieurs fautes d’orthographe et des mots manquants ont été constatés dans ce message. Ainsi, un doute a frappé ce dirigeant. Il a, par précaution, contacté son hébergeur qui lui a bien confirmé qu’il s’agit d’une arnaque, son dossier étant en règle.

Préconisations

Retrouvez la liste des recommandations de la gendarmerie :

– Observez une grande vigilance vis-à-vis de la messagerie électronique et ayez un esprit critique sur l’origine des messages qui vous parviennent ;
– Si vous avez des suspicions sur un courriel prétendant provenir d’organisations légitimes, il faut vérifier auprès de celles-ci la véracité de l’envoi du message et l’authenticité de la pièce jointe ;
– Ne cliquez jamais sur un lien hypertexte inséré dans un message douteux ;
– Sensibilisez vos personnels aux risques d’escroquerie via internet ;
– Consultez le site de l’agence nationale de sécurité des systèmes d’information (ANSSI)
www.ssi.gouv.fr.
– Consultez le site du centre gouvernemental de veille, d’alerte et de réponse aux attaques
informatiques CERT-FR www.cert.ssi.gouv.fr ;
– Consultez également le site cybermalveillance.gouv.fr ;
– Déposez plainte si vous le souhaitez auprès des services de police ou de gendarmerie ou faite une déclaration directement sur le site de pré-plainte en ligne :
https://www.pre-plainte-en-ligne.gouv.fr ;
– Restez vigilant.

Si vous avez un doute, appelez l’émetteur du document et confirmez qu’une modification doit bien être effectuée. Attention aux émetteurs de courriels avec une adresse mail en Gmail et un numéro de portable associé. 

je protege mon commerce

Retrouvez tous les conseils auprès de vos conseillers CCI Nièvre – Chambre d’Agriculture Nièvre

bandeau logo cci nievre cma gendarmerie police